AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Riff In Paris Festival La Locomotive, Paris 22/05/05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nilamarthion
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Age : 32
Localisation : Troyes
Groupe préféré : Arkreist :D Slayer, CoB et plein d'autres
En ce moment j'écoute: : Dagoba, Tagada Jones, Scarve, No Return, la french touch' quoi :p
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Riff In Paris Festival La Locomotive, Paris 22/05/05   Lun 13 Fév - 3:07


Une affiche pareille, comment résister pour l'éternel thrasher que je suis??? IMPOSSIBLE! Ayant débourser les 27,5€ règlementaires depuis bien longtemps, inutile de préciser que l'attente m'a semblé durer une éternité! Quand enfin en ce dimanche pas vraiment ensoleillé mon calandrier m'annonce que nous sommes enfin le 22 mai! Un réveil pour le moins brutal en grande partie due à cette violente poussée d'adrénaline qui me fera vite comprendre comment la journée va se dérouler!
J'arrive devant la Loco vers 15h après avoir choppé les clefs de ma chambre d'hotel (ben oui tous les potes parisiens qui ne sont pas chez eux et qui veulent pas me laisser leur piaule pour la nuit, allez savoir pourquoi... et vu ce que j'entend à droite et à gauche sur les horaires pratiqués par la Loco, je cherche pas plus loin...). L'ouverture est annoncée à 15h30 sur le billet, pourtant pas grand monde... Si ce n'est un défilé mené par quelques religieux portant la statut d'une certaine Marie qui à ce que j'en ai entendu serait encore vierge suivis de je ne sais combien de gentils chrétiens déambulant au milieu des ciné X et autres sex shop. Immédiatement, les réflexions de quelques thrashers visiblement bourrés fusent et je dois admettre que j'ai été assez surpris par l'originalité de certaines de leurs remarques! Morceaux choisis "a poil la vierge!!!" "ho l'autre, arrête de lui toucher le cul!!" "hail sataaaannnnnn!!!" etc etc... :icon_mrgreen:
Les portes ouvrent à 16h pétantes! 1/2h de retard, ça va c'est pas trop chiant. 1ère surprise, alors que le 1er groupe ne va pas tarder à commencer sur la petite scène, une banderolle sur la grande annonce KRISTENDOM... Ils n'étaient pourtant pas prévu à l'affiche, un des groupes a du se désister. Un rapide coup d'oeil sur le programme affiché un peu partout confirme cette hypothèse et c'est GARWALL qui sera absent. J'aurais bien voulu voir GARWALL vu la réputation qu'ils ont mais KRISTENDOM n'est pas pour me déplaire puisque je les suis depuis leur toute première démo il y a de ça... longtemps!
Bref direction la petite scène pour DEATH AWAITS. Je passerais rapidement sur les groupes de 1ère partie (ben oui c'est chiant de chroniquer 10 groupes à la suite!). Pas grand monde pour accueillir les Lyonnais qui pourtant balancent un bon thrash old school tinté de heavy. On sent l'influence des groupes de la Bay Area ou encore d'Anthrax. Pour un peu on se croirait dans un de ces clubs de San Francisco dans les années 80. Je remarquerais surtout la performance du chanteur. Malgré un son pas terrible, le groupe chauffe bien les quelques personnes présentes. Bref à suivre!
Grande scène pour PSORIASIS! Remarqué récemment à l'Espace B en ouverture de GENITAL GRINDER, c'est bien la confirmation pour PSORIASIS! Ce groupe est absolument énorme!! Tout leur jeu de scène (vous vous souvenez? Les blouses de chirurgiens barbouillées de sang, les bruitages de battements de coeurs, les guitares immitant des cardiogrammes etc...) est super en place! Mais comme de bonnes compos de death brutal ne suffisent pas, le groupe bénéficie en plus d'un son puissant tout en restant très clair! Ils nous jouent également un nouveau titre, reçu comme il se doit. Pas grand monde encore une fois mais un bel acceuil. Le groupe nous refait le coup de "la photo des incisés" à savoir une photo du groupe avec son public, assez marrant!
Anecdote assez sympathique également, j'apprendrais que tous les musiciens du groupe sont réellement médecins, le chanteur travaille à la morgue... En voilà qui n'ont pas raté leur vocation!
Retour à la petite scène Pour AGAINST. Pas grand chose à dire, du death metal sans grande originalité, un son pas super, la double dans les trippes c'est pas super agréable... Bref je ne retiendrais rien de ce groupe.
Grande scène à nouveau, voilà SCAVENGOURS. Je ne connaissais pas et c'est bien la surprise de la soirée! Du heavy thrash festif complètement déjanté (imaginez une bande de métalleux lançant des plumes sur leur public, jouant avec des oies (nan nan c'était des fausses hein!) et invitant tout le monde à faire une belle farandole de joyeux malades mentaux, bref je vous laisse imaginer le bordel dans la fosse!) et super entrainnant! Encore une fois, la grande scène bénéficie d'un son absolument énorme. Bref le chanteur (excellent au passage!!!) met une putain d'ambiance, nous emmène dans un headbanging furieux à s'en décrocher la cervelle et le groupe part en ayant mis tout le monde de bonne humeur! Putain à suivre de très près et à revoir le plus tôt possible! ENORME!!!

PS: Le show était, aux dires du chanteur, filmé! Cool!
Retour à la petite scène (c'est chiant mais cette succession d'aller-retours ne nous fait pas attendre plus de 3 minutes entre chaque groupe donc en fait c'est plutot cool!). C'est au tour des HARDENED BASTARDS. Toujours dans un style thash assez entrainnant, le groupe envoie la sauce toujours devant une petite assemblée. Pour la 1ère fois le son est vraiment correct sur la petite scène, les compos sont assez entrainnantes, l'ombre de la Bay Area n'est pas loin également mais MOTORHEAD aussi comme nous le dit le chanteur :"vous aimez Motorhead? On les a un peu influencé c'est vrai..." Bref sympa, le groupe nous invite en fin de set à une distribution gratuite de leur démo au bar, comme un con j'oublierais d'y aller car de suite là c'est KRISTENDOM et je ne veux rien rater!
Donc grande scène pour KRISTENDOM. Toujours un gros son, l'ambiance monte encore d'un cran, on se sent plus nombreux à headbanger! Donnant dans un style plus extrême, gros death/thrash assez musclé le groupe reçoit un excellent accueil de la part du public. Les remerciements sans fin du chanteur sont là pour en témoigner! D'ailleurs ça commence à bouger pas mal, le groupe s'arrêtera plusieurs fois pour écouter les hurlements venus de la fosse. Bref je ne connaissais KRISTENDOM que sur album, je suis totalement convaincu par leur prestation live! Eux aussi nous propose un nouveau titre, leur album est d'ailleurs pour bientôt! A suivre!
Petite scène: THANATOS. 5 ans... 5 ans qu'ils n'ont pas joué ensemble nous disent-ils... Forcément j'émet quelques doutes... qui se révèleront fondés. Du death sans saveur mis à part cet hymne à la bière plus punk dont les paroles étaient distribués à l'entrée. Au niveau du son, bof... Quelle idée de mettre une gonzesse à la console aussi??? :mrgreen:
Enfin bref, après KRISTENDOM et surtout avant NO RETURN, ça fait plutôt tache...
D'ailleurs puisque j'en parle, ne nous attardons pas et voyons voir ce qui se passe du côté de la grande scène! NO RETURN entre en scène et... dévaste tout! Une énergie incroyable qui ressort de ce show! Déjà sur album c'est une claque monstrueuse mais alors en live!!! Une ambiance du tonnerre (enfin beaucoup plus de monde!!!) c'est-à-dire du pogo, une succession de nombreux slams, le groupe qui fait monter tout le monde après le rappel... Un son énorme bref, ya de quoi être fier d'avoir des groupes comme celui-ci en France! Rien à dire de plus, quiconque aime le gros death avec quelques petites touches subtiles d'electro doit absolument écouter ce groupe! Au passage, tournage d'un clip et slam du chanteur (et il est lourd l'enfoiré!!) lol!
J'arriverais à chopper la setlist à la fin, que voici (oui oui la feuille a un peu morflé lol):


Suit DSK sur la petite scène... Mais NO RETURN, ça donne mal au crâne, je resterais donc à l'arrière et me contenterais de regarder. Et bien voilà encore une bonne surprise! Les compos death metal de ce groupe tiennent parfaitement la route, d'autant plus que le son est plutôt bon. Mais ce que je relève surtout chez eux, c'est leur volonté affichée de foutre un bordel monstre! A titre d'exemple, le bassiste nous paye un slam, le groupe entier (sauf le batteur évidemment) descend dans la fosse en plein milieu d'un morceau, le chanteur invite le public à faite ce qu'il appelle un "putain de circle pit" (comprendre faire le tour de la fosse en courant comme un dératé) etc... A revoir vite également, ils m'ont convaincu et étant resté à l'arrière j'ai l'impression d'avoir une petite dette envers eux!!
Et c'est déjà le tour de DESTRUCTION de fouler les planches, sur la grande scène bien évidemment! Alors pour être tout à fait clair, je ne connaissais que très peu DESTRUCTION, jusque là, le thrash allemand pour moi c'était KREATOR, bref j'y allais en curieux (enfin aussi parce que je connaissais NO RETURN, PSORIASIS et GARWALL!) sans savoir trop à quoi m'attendre. Et bien je dois avouer que DESTRUCTION porte vraiment bien son nom, c'est une véritable boucherie à laquelle on assiste là! On reconnait bien en tout cas, l'école allemande, c'est en effet très proche de KREATOR justement (et pas que dans la musique, on a les mêmes discours anti connerie humaine, jusque dans certaines poses de Shmier, que je ne m'imaginais pas si costaud Surprised on croirait voir Mille Petrozza!). Le son est énorme, les compos m'ont vraiment donné envie d'aller voir plus loin et de me procurer leurs albums! J'ai littéralement été bluffé! Rien n'est laissé de côté, jusqu'au solo de batterie. Les titres s'enchainnent et jamais l'ambiance ne retombe tant sur scène que dans la fosse où le public est réellement survolté malgré le fait que bon nombre de personnes soient parties après NO RETURN... Les pauvres!!! D'ailleurs et c'est bien dommage, ya vraiment plus grand monde pour le final. Un petit rappel de rigueur, pas bien long mais sympatoche histoire de partir avec le sourire!

En tout cas, pour un festival tel que celui-ci, ne restez pas devant tout le long... 24h après j'ai encore mal au crâne et les oreilles qui sifllent...

A ne surtout pas manquer, le groupe revient vers octobre suite à la sortie de son prochain album! Moi ce que j'en dis, j'ai pour ainsi dire découvert le groupe ce soir (je ne connaissais quelques titres et encore, dans le tas ya 2 reprises) et j'ai pas envie de manquer ça!
Pour le reste, rien à signaler juste une prise de bec avec une grosse truie de caissière dans le métro et un téléphone que je penserais dorénavant à éteindre la nuit qui flinguera ma nuit sur les coups de 3h...

Bref rendez-vous est pris pour octobre et pour patienter et histoire de headbanger un peu cet été même si on a pas les moyens de se payer les festivals, Nuclera Assault sera à Paris le 4 juillet! YEEEEESSSSSSS!!!!!!!
Les notes!

Petite Scène

DEATH AWAITS: 6,5/10

AGAINST: 4/10

HARDENED BASTARDS: 7/10

THANATOS: 3,5/10

DSK: 8/10
Grande scène

PSORIASIS: 7,5/10

SCAVENGOURS: 9/10

KRISTENDOM: 8/10

NO RETURN: 9/10

DESTRUCTION: 9/10
Note globale: 8,5/10
Bravo et merci!!!!
PS: Les horaires ont été respecté casiment à la minute près tout le long du festival mis a part un petit retard tout à la fin. Bref DESTRUCTION a terminé à 00h30. Chaque fois que j'y vais l'organisation y est impec, contrairement à ce que j'entend dire un peu partout!

Les autres setlists et des photos dès que j'en ai!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/arkreist
 
Riff In Paris Festival La Locomotive, Paris 22/05/05
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Etrange Festival Back in Paris!!!!
» Napalm Death+Suffocation+Warbringer(13/05/08, La Loco Paris)
» Opéra de Paris - 2009/2010 (Présentation de la saison)
» OZZY OSBOURNE + KORN - PARIS - BERCY - 20 SEPTEMBRE 2010
» Electric Wizard à Paris.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Notre point de vue, nos discussions, nos expériences ! :: [KRO]niques de concerts-
Sauter vers: