AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 GENITAL GRINDER + Guests, 31-03-05, Espace B, Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nilamarthion
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Age : 32
Localisation : Troyes
Groupe préféré : Arkreist :D Slayer, CoB et plein d'autres
En ce moment j'écoute: : Dagoba, Tagada Jones, Scarve, No Return, la french touch' quoi :p
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: GENITAL GRINDER + Guests, 31-03-05, Espace B, Paris   Lun 13 Fév - 2:43

Ahhhh que c'est bon! Que c'est bon de voir que des groupes de chez soi arrivent enfin à monter sur une scène parisienne! C'est donc avec un bel enthousiasme que je me dirige vers ce fameux Espace B après une journée terriblement fatigante. Après une petite demi-heure à cherche l'endroit, je me trouve finalement devant un café-concert. m'attendait pas trop à ça mais on fera avec! Le bar est déjà plein de métalleux, mais je préfère patienter dehors, le printemps est enfin là, autant en profiter! 2 mecs attendent déjà, me grillent une clope chacun avant d'entamer la conversation. Visiblement complètement plein (à en voir le nombre de bouteilles de rouges (ils me raconteront un peu plus tard comment ils se sont barrés sans les payer) qu'ils ont dans leur sac, le contraire m'aurait étonné!). L'un des 2 reste en retrait apparemmen gêné... Ce n'est que lorsque son compagnon parti gerber derrière une voiture (belle peau!) qu'il commencera à parler... en anglais! Ok je comprend mieux pourquoi celui-ci restait muet. Après avoir pris une photo de son pote assez mal en point, il sera d'un coup inspiré par je ne sais quel éclair! Le voilà qui se relève et saute sur son sac en gueulant "i've something for you!!!!!!". Inquiétant... Je me recule sagement... Mais le mec me tend une cassette. Une obscure démo d'un groupe tchèque qu'il a produit il y a quelques années. Sympa! je garderais un petit souvenir au moins...

La soirée s'annonce un peu plus mal lorsqu'un type (le chanteur du 1er groupe qui s'est rajouté à l'affiche en dernière minute, les autres groupes ayant acceptés de réduire leurs sets) sort pour nous dire que tous les groupes ne pourront pas faire de balance, que le planning est très serré et que ça risque d'être un beau bordel, d'autant plus que tous les musiciens ne sont pas là et que sont guitariste vient de péter une corde (bien évidemment il n'en a pas de rechange!!).


Finalement, TALES OF BLOOD, le premier groupe commence à l'heure, toujours avec une corde en moins, pour nous jouer 3 ou 4 titres histoires de nous mettre en jambe. Trop rien à dire, son pourri (c'est excusable, vu comment les balances ont été expédiées) niveau compo, ben c'est du grind de base, rien d'original. Passons...


2ème groupe à entrer en scène, STRAIGHT. Tout comme le précédent (et le suivant d'ailleurs), ce groupe est totalement inconnu du public, qui ouvrira des yeux énormes en voyant une gonzesse tenir une des grattes! Autant dire que c'est très très rare dans un groupe de grind, en fait je crois que c'est la 1ère fois qu'on voyait ça! Mais ce n'est pas tout, on tombe tous sur notre cul quand on voit que c'est elle qui se pose derrière le micro. Et ben ce que je peux en dire, c'est que malgré les mauvaises langues qui balançaient une multitudes de vannes graveleuses et réflexions machistes, elle a carrément assuré et n'a aucun conseil à recevoir de n'importe quel mec avec les couilles bien accrochées! Impressionnant!
Le grind de STRAIGHT se fait plus original (passages acoustiques, chant clair à certains moments... mais oui!) et semble avoir séduit pas mal de monde. Le groupe débute et ça se voit, on les sent un peu tendus lorsqu'il s'agit de s'adresser au public, mais ils envoient la sauce et ça le fait! Dommage que le son n'est pas été à la hauteur encore une fois!


Grand moment à présent! C'est le tour de KHRON, ça va chier!!! A ma connaissance, c'est la 1ère fois qu'un groupe de metal Aubois joue à Paris (même hors metal, à part Jean-Marie Bigard je vois personne! lol). Je retrouve d'ailleurs un vieux pote du lycée venu spécialement les supporter aussi, cool on va foutre le bordel histoire de montrer que nous Troyens, sommes là et qu'on est pas des pédés!!! Le groupe nous fait longtemps patienté, faisant quelques tests avant de commencer à jouer "sérieusement". D'ailleurs, moi et mon pote ne pouvons retenir quelques rires en entendant les quelques commentaires autour de nous sur le fait que pendant les essais, le chant est clair et non "hurlé". Ouais ouais, attendez 30 secondes les gars! On en reparlera quand ils auront fini!
En effet, une fois prêt, le chateur/guitariste hurlera un "bonsoiiiiiiiiirrrrrrrrrrrr" qui en fera frémir plus d'un! Et c'est parti pour un show plutôt couillu, bien énergique comme il faut, faisant monter l'ambiance d'un cran! Le son reste mauvais mais on s'en fout! C'est d'ailleurs là qu'un headbanging commence, boosté parfois par un petit pogo qui reste assez timide mais qui fait toujours plaisir! On retrouve là de bonnes compos death/thrash (ahhh enfin des solos!!), de la double pédale à fond (rhaalala mais je m'y ferais jamais, l'est incroyable ce batteur!), bref ça claque! Et le chanteur, toujours lui, qui descend de la scène, toujours guitare en main, pour headbanguer avec nous tout en continuant à jouer! Mais que le temps passe vite! A peine un petit rappel pour terminer en beauté et c'est fini! En tout cas, suis plutôt fier, la scène Auboise s'est fait entendre et je pense, a convaincu Paris!



La public à présent assez chauffé, il va être temps de se foutre vraiment sur la gueule! Après avoir un peu discuté avec quelques gars, on voit les mecs de PSORIASIS traverser la fosse déguisés en chirurgiens, blouses vertes ensenglantées sur le dos. charmant. Et que dire... Que dire... Ben je reprendrais simplement les mots du brailleur de PSORIASIS: "vous êtes sur la table d'opération... ET VOUS ALLEZ TOUS CREVER!!!!!"
Rien à dire de plus! (enfin si, le son encore une fois grrrr!!!) Ils nous ont littéralement tués, les ptis salopios!!! Une incroyable boucherie, une violence sonore démentielle, une ambiance de taré, ça bastonnait dans tous les sens, les slams commencent (hauteur au plafond je dirais... 2m... c'est assez marrant!), notre ami tchèque se fera remarqué, visiblement encore plus bourré que tout à l'heure (et je me demande comment c'est possible), le voilà parti dans une représentation de ce que j'imagine être une dans folklorique de chez lui (ce qui lui vaudra de belles gamelles!!!). Enfin bref, le groupe nous fera une petite reprise de Cannibal Corpse en rappel puis s'en ira. Les gens vont alors se masser au stand mechandising (c'est réussi les gars, vous avez fait des affaires ce soir!) dévoilant une fosse assez crade, des tables et des chaises éparpillées sur les côtés et une bouteille de rouge qui croyait pourtant s'en tirer explosée!


La fin de la soirée approche, plus que GENITAL GRINDER et il sera temps de rentrer... Quand GENITAL déboule, c'est une bien belle ovation qu'il reçoive!! Trop rien à dire de plus par rapport à leur prestation au Sacré Grind 2 sinon que leur style s'accorde bien mieux à l'endroit. Sinon ça reste très efficace, ça bouge un peu moins dans la fosse que pour PSORIASIS mais faut dire qu'on est tous morts de fatigue! Heureusement, quelques irréductibles sont là héhéhé!! Le son cette fois est plutôt propre sans être excellent (n'oublions pas que chaque groupe, en plus de réduire le temps de balance pour faire jouer TALES OF BLOOD, a également réduit son temps de prestation, si c'est pas metal attitude ça! mdr). Bref, bon concert, très bonne ambiance.


Cette fois, la nuit je la passe à l'hotel (ben oui, je bosse maintenant donc je dors la nuit!) donc désolé mais j'aurais pas d'anecdote en plus si ce n'est qu'en sortant je discuterais un peu avec un chroniquer des Acteurs de l'Ombre et que je me demande bien quel sera l'état de la chronique vu son état d'ébriété avancé...



TALES OF BLOOD: 4/10 pas super intéressant, son pourri (mais j'en tiendrais pas trop rigueur) mais plutôt sympas comme gars lol

STRAIGHT: 7/10 plutôt original pour du grind c'est un très bon point!

KHRON: je vais essayer d'être objectif lol euh... disons 8/10 j'aurais aimé les voir se défoncer un peu plus, surtout l'ami Pierrot qui restait trop en retrait derrière sa gratte...

PSORIASIS: sans tenir compte de la mauvaise qualité du son: 9,5/10! Convaincu à fond et je me languis déjà de les revoir en mai à l'occasion du Riff in Paris festival, en ouverture de Garwall, No Return et Destruction.

GENITAL GRINDER: 8/10 un bon moment mais je ne vois aucne différence avec leur show à la Loco, du copié-collé... Dommage...


Public: 7/10 pas mal mais peut mieux faire! Ptet que si on avait été plus de 4 ou 5 à se bouger sur KHRON, et un peu moins crevés pour GENITAL GRINDER, ça aurait été mieux mais bon... j'ai vu pire et c'est resté très convivial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/arkreist
 
GENITAL GRINDER + Guests, 31-03-05, Espace B, Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convention de disques 28/09, Espace Charenton, Paris 12e
» Neal Black + Fred CHapelier à l'Espace Blues PAris 19
» Craig ERICKSON à l'EsPace Blues Paris 19
» The Mantles à l'Espace B Paris
» Jeffrey Lewis à l'Espace B, Paris, 12/09/2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Notre point de vue, nos discussions, nos expériences ! :: [KRO]niques de concerts-
Sauter vers: