AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [FESTIVAL] Metal Therapy 3, Amnéville 15-04-06

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nilamarthion
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Age : 32
Localisation : Troyes
Groupe préféré : Arkreist :D Slayer, CoB et plein d'autres
En ce moment j'écoute: : Dagoba, Tagada Jones, Scarve, No Return, la french touch' quoi :p
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: [FESTIVAL] Metal Therapy 3, Amnéville 15-04-06   Sam 22 Avr - 20:34

Avec un festival pareil autant dire que le week end de paques s'annonce plutôt violent. Arrivé le vendredi soir (oué oué et je passe la nuit dans la voiture seul comme un grand et j'ai même pas peur, rock'n'roll!) sur un parking presque désert, quelques bières et quelques rondes de flics plus tard voilà enfin le grand jour! Il est 7h du mat et des voisins bien mal attentionnés profitent de la fraicheur matinale pour réveiller les quelques métalleux présents à grands coups de décibels.

11h mon portable sonne. Ah tiens Matt est enfin arrivé, la journée peut enfin vraiment commencer. Bon ben pas trop de temps à perdre on se fout dans la file pour entrer dans ce fameux Galaxie dont j'entend tellement parler depuis un certain temps. La salle ressemble un peu à un Bercy en plus petit, c'est cool. On rate la prestation d'Inhatred (qui a commencé vraisembleblement très tôt, j'ai strictement rien calé de ce groupe, rien vu rien entendu...) pour voir de suite The Arrs. Un set assez court mais malgré tout efficace, bien rentre dedans. Déjà les conditions sont réunies pour un putain de bon festival, bonne communication avec le public même si on "empiète sur l'heure de l'apéro", un son massif qui décrasse bien les oreilles de bonnes compos. Sympathique, j'ai bien aimé.

Puis vient Manimal. Pour être tout à fait honnête, je ne me souviens plus trop de ce groupe, dans mon souvenir c'était pas trop mal, quelques passages en chant clair mais ça m'a pas tellement marqué. Idem pour Scar Symmetry qui vient après, apprécié mais sans plus, je me pencherais sur leurs albums respectifs voir si des choses me reviennent...

Bon trêve de plaisanterie, on va commencer tout doucement à entrer dans le vif du sujet. One Man Army déboule sur scène, inconnu au bataillon, je découvre alors un groupe qui lui m'a laissé un excellent souvenir par contre. Très énergique et boosté par un son énorme, les américains semblent convaincre une bonne partie du public, au passage bon frontman et bonne présence scénique pour tout le groupe en général. LLe batteur est un véritable tueur! On sent un certain professionnalisme là dedans. A revoir.

Côté violence on augmente le niveau d'un cran encore avec les death/grindeux de Blockheads. Alors là rien à dire, déjà faut aimer ce style (bon moi ça va le grind en live ça m'éclate) et ensuite bah... le groupe est taillé pour la scène et ça se voit. Très bon show bien brutal, sur fond de morceaux aux textes engagés. Bref pas de surprise, si il y a bien une scène où les français excellent, c'est le grind! Blockheads vient une fois de plus de le prouver. A revoir aussi (au Sacré Grind 3 peut-être? Rolling Eyes )

Changement radical de style. On était tous bien chauffé, la cervelle un peu en vrac après Blockheads, on va faire redescendre un peu la pression. C'est au tour de The Old Dead Tree. J'avais beaucoup entendu parler de ce groupe sans jamais avoir écouté, ils semblent jouir d'une très bonne réputation. C'est vrai que leurs compos sont bien fichues entre passages death assez costauds et passages plus calmes presque "poétiques" pour reprendre les mots de je ne sais plus qui... Bref un peu de douceur dans ce festival de brutes mais pas trop faut pas déconner non plus. Un bon moment en somme, que je revivrais sans nul doute bientôt puisque le groupe est de retour dans la région dans un mois pour le Metiz'Art.

C'est à Sikth d'investir la salle. Encore un groupe que je ne connaissais pas. Si musicalement ça tient la route par contre j'ai eu du mal à supporter le chant, partagé entre 2 criards. M'est avis qu'ils en font trop, beaucoup trop. Bof, passons...

Les choses véritablement sérieuses commencent avec Dagoba. Très bonne réputation pour ce groupe que je ne connaissais que très peu. Là je peux dire que j'ai pris une putain d'énorme claque. Leur show est ultra carré, bien violent le son toujours très bon, très bonne présence scénique vraiment au poil pour les Marseillais. Le groupe a littéralement soufflé le Galaxie et c'est rien de le dire. La grosse surprise de ce festival!

Autre groupe français, Gojira commence son show juste après. Pour ceux qui ont déjà vu Gojira, j'ai pas besoin de faire un dessin, ce groupe pratique vraiment un style qui lui est propre, vraiment à part et assez loin de tout ce qu'on connait du death metal. Toujours impressionnant de maitrise malgré la complexité de leurs morceaux structurés autour de grosses rythmiques syncopées, le groupe démontre encore un fois qu'il sait parfaitement de quoi il parle. En 3 fois que je les vois, je n'ai toujours rien à dire sur eux tant il est clair que c'est un groupe qui a travaillé à fond son univers si particulier.

Après cette petite (grosse) mise en bouche, il est temps de laisser place aux grosses pointures. Pour commencer, le groupe culte finlandais Amorphis. Je ne connaissais d'eux que le magnifique Tales From The Thousand Lakes, malgré tout je rentre bien dans le savant mélange de death doom mélodique et de metal plus traditionnel que distille le groupe bien en place. Je reste quand même un peu sur ma faim, j'avoue que je m'attendais à quelquechose d'un peu plus "vivant" mais le concert reste en tout point satisfaisant. Il m'a donné envie en tout cas d'aller plus loin dans la discographie d'Amorphis et surtout de me réécouter Tales From The Thousand Lakes dont on a eu bien entendu plusieurs extraits ce soir.

Moment très attendu pour ma part ensuite avec les Suèdois de Soilwork. Déjà ya pas photo, c'est un groupe que j'adore, je n'en finis pas de m'envoyer en boucle les terribles Predator's Portrait, Natural Born Chaos et autres. Autant dire que j'attendais énormément de ce show. Bon on est en festival, il reste encore 3 groupes après, donc forcément la setlist va être bien écourtée... Dommage.
Le groupe entre en scène sur la bombe atomique qu'est Follow The Hollow tiré de Natural Born Chaos dont on aura ensuite 3 extraits si je me souviens bien (le terrible As We Speak en guise de final, énorme). Le reste du show est plutôt concentré sur les toutes dernières réalisations du groupe que je connais moins bien. On a quand même droit à un petit retour en arrière avec le rapide Bastard Chain qui provoquera un joli pogo dans la fosse.
Bref le groupe balance bien, un concert à la hauteur de sa réputation malgré une petite déception mais je trouve que le chanteur a un peu de mal à assurer en voix claire sur les derniers morceaux...

Pour Hypocrisy, je n'aurais pas grand chose à dire, déjà je ne connais que très très peu ce groupe, ensuite je commatais un peu suite à une surconsommation d'une substance qui me sera retirée le lendemain par la douane. Ce que j'en ai retenu en tout cas confirme ce qu'on m'en avait dit, à savoir un très bon groupe de scène. Maintenant que j'ai les albums, je me pencherais un peu plus dessus et j'espère bien les revoir bientôt en de meilleures conditions afin d'en profiter pleinement. A noter que mis à part Moonspell, la tête d'affiche, Hypocrisy est le seul groupe à avoir eu un rappel. (si Matt veut bien se charger de faire une chro plus détaillée là, ça serait cool Laughing ).

Un autre grand moment pour moi est la venue de Mayhem. Bon ok, j'aurais nettement préféré voir la formation d'origine avec Dead et Euronymous mais on peut pas tout avoir, on va se contenter du domaine du possible et c'est déjà pas mal. Dès l'entrée d'Attila sur scène, malaise, personne ne bouge dans la fosse comme dans les gradins. Le Galaxie entier à les yeux rivés sur le bonhomme, il faut le dire assez impressionnant derrière son maquillage et sa voix proche d'un démon suffocant lorsqu'il parle entre les morceaux. Cette ambiance froide et malsaine ne quittera la salle qu'une fois le groupe parti, à part quelques pogos de temps en temps. Côté musique, c'est rapide, violent, malsain... C'est Mayhem quoi, même sans trop bouger sur scène, on sent que ces types sont des cinglés, très très fort! Les morceaux sont bien en place, tout est très carré (le batteur m'a littéralement foutu sur le cul comment c'est possible de cogner si vite???). Parmis les morceaux présentés ce soir bien que je ne sois pas un expert de la discographie de Mayhem (je connais mieux les bootlegs avec Dead et Euronymous justement, faut le faire Rolling Eyes ) j'ai cru reconnaitre quelques titres assez anciens dont l'excellent Freezing Moon. Malheureusement le temps passe, vite... J'en aurais bien repris un petit peu...

Tête d'affiche de la soirée, voilà Moonspell. Déjà pour Mayhem pas mal de monde avait déserté le Galaxie. Moonspell se produit devant un public bien moins compact encore mais toujours présent. Intro sur l'album The Antidote avec pour commencer In And Above Men suivi de From Lowering Skies, quelques autres morceaux de ce même album par ci par là et une bonne part du show réservé au Irrelegious, l'excellent Opium... Par contre exit Darkness And Hope qui contient quand même quelques belles perles... Dommage. Le nouvel album sort bientôt, c'est donc l'occasion de nous en proposer un petit extrait en avant première cool! Trop rien à dire sur ce morceau finalement... C'est du Moonspell point. Pas que ce morceau soit décevant mais je trouve qu'il ressemble trop à ce qu'on entendait déjà sur Darkness And Hope et The Antidote. J'attend quand même cet album avec impatience, en espérant qu'ils se seront un peu plus diversifiés sur les autres morceaux.
En tout cas je m'imaginais les mecs de Moonspell un peu plus posés sur scène, il n'en est rien, ce sont de véritables adeptes du headbanging! Fernando le chanteur, dans sa belle cape noire est un sacré frontman, faisant l'effort ultime de s'adresser en français au public.
J'avoue être quand même un peu déçu de leur prestation je trouve que pas mal de ces petites subtilités qui font la richesse des morceaux sur album sont complètement passées à la trappe en live, ça dénature un peu les morceaux et on perd pas mal l'ambiance du Moonspell studio. Enfin ceci est forcément passé inaperçu pour ceux qui connaissaient pas le groupe et le show était tout de même suffisamment bien maitrisé pour les convaincre (du moins je l'espère car mis à part ces petits détails j'ai bien accroché et les albums studios en valent bien la peine).
Petit rappel de 2 titres, dont un bond 12 ans en arrière avec un extrait du tout premier MCD de Moonspell, je ne m'attendais pas du tout à ça, n'empêche que les vieux fans du groupe ont adoré.


Ouch on vient de se prendre pas loin de 15h de metal en pleine tête, mine de rien. Il est temps de quitter la salle, le sourire aux lèvres, des images plein la tête et l'idée furtive mais bien présente d'être présent l'année prochaine pour la 4ème édition de ce festival. On peut maintenant continuer la fête plus loin après une tentative ratée de montage de tente sur le parking et surtout sous un enculé de vent. Bon ben... la nuit se passera dans la voiture une fois de plus. Pour conclure une sacrée nouba du metal, bien roots mes loulous!


(désolé Matt j'ai rien mis sur l'homme de la soirée mais là je sais vraiment pas comment faire ça bien, si tu sens l'inspiration venir, à toi!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/arkreist
Lordgregomen
Webmaster
Webmaster
avatar

Masculin
Nombre de messages : 774
Age : 38
Groupe préféré : In Flames, Suidakra, COB, Insomnium
En ce moment j'écoute: : Iced Earth
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: [FESTIVAL] Metal Therapy 3, Amnéville 15-04-06   Sam 22 Avr - 23:57

des photos, des photos !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://icedearth.bbfr.net
 
[FESTIVAL] Metal Therapy 3, Amnéville 15-04-06
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amnéville
» Ben Harper à Amnéville
» Galaxie d'Amnéville
» Un festival Metal dans le Gard
» Demain Amnéville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Notre point de vue, nos discussions, nos expériences ! :: [KRO]niques de concerts-
Sauter vers: